Upcoming budget should support small business

Media release

FOR IMMEDIATE RELEASE
March 17, 2017

UPCOMING BUDGET SHOULD SUPPORT SMALL BUSINESS: NDP

OTTAWA – The NDP's Critic for Small Business, MP Gord Johns (Courtenay-Alberni), wrote a letter to the Minister in charge of small business policy, Bardish Chagger, urging her to include measures to address the top priorities of small business owners in the upcoming federal budget.

"Minister, we both know that across Canada, small business creates 78 percent of new jobs and accounts for almost one-third of Canada's GDP," Johns wrote, "Reducing the small business tax rate would provide a fair and level playing field for small businesses."

The Liberals ran on a platform which promised to reduce the tax rate for small businesses, aligning themselves with the same commitment from the NDP and the Conservatives, but in last year's budget that tax cut was delayed indefinitely. The second priority of small business that Johns determined after consulting with over 300 small business owners in a single week, is to lower the merchant fees associated with accepting credit cards that goes to Canada's big banks.

"In 2012, the last year with data available, Canadian retailers paid $832 million in credit card interchange fees to Canada's banks who issue the credit cards. Meanwhile the big banks in Canada have enjoyed record profits in recent years with the five largest banks making a combined $35.7 billion in profits in 2016." Johns wrote. "In the midst of this corporate greed, the federal government has an opportunity to protect consumers and small business owners by regulating the credit card interchange rate."

– 30 –

 


 

POUR DIFFUSION IMMÉDIATE
17 mars 2017

LE PROCHAIN BUDGET DOIT SOUTENIR LES PETITES ENTREPRISES, SELON LE NPD

OTTAWA – Le porte-parole du NPD pour la petite entreprise, le député Gord Johns (Courtenay-Alberni), a écrit une lettre à la ministre responsable de la politique de la petite entreprise, Bardish Chagger, la pressant d'inclure, dans le prochain budget fédéral, des mesures pour aborder les priorités des propriétaires de petites entreprises.

« Madame la Ministre, nous savons tous les deux qu'à l'échelle du Canada, les petites entreprises créent 78 pour cent des nouveaux emplois et représentent près du tiers du PIB du Canada, a écrit M. Johns. La réduction du taux d'imposition des petites entreprises procurerait des règles du jeu équitables aux petites entreprises. »

Les libéraux ont fait campagne avec une plateforme qui promettait de réduire le taux d'imposition des petites entreprises, en concordance avec le même engagement pris par les néo-démocrates et les conservateurs. Cependant, dans le budget de l'an passé, cette réduction d'impôt a été reportée indéfiniment. La deuxième priorité identifiée par M. Johns après qu'il eut consulté plus de 300 propriétaires d'entreprises en une semaine, est d'abaisser les frais associés aux transactions par cartes de crédit imposés aux marchands; frais qui profitent ensuite aux grandes banques canadiennes.

« En 2012, la dernière année pour laquelle des données sont disponibles, les détaillants canadiens ont payé aux banques canadiennes, qui émettent les cartes de crédit, 832 millions de dollars en frais d'interchange liés à ces cartes de crédit. Pendant ce temps, les grandes banques du Canada ont bénéficié de profits records au cours des dernières années, les cinq plus grandes banques ayant fait des profits combinés de 35,7 milliards de dollars en 2016, a écrit M. Johns. Dans ce contexte d'avidité des grandes sociétés, le gouvernement fédéral a une occasion de protéger les consommateurs et les propriétaires de petites entreprises, en régulant le taux des frais d'interchange des cartes de crédit. »

– 30 –